Les 4 pièges à éviter avant d’investir en loi Pinel

François Guillard – Le 10/12/2018 – Expert en défiscalisation immobilière depuis 10 ans

Votre investissement pour l’achat d’un bien en loi Pinel peut présenter quelques risques. Avec la réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 6 000 euros, ce dispositif est très avantageux.

Cependant, il se peut que vous ayez des difficultés à mettre en location votre bien, parce vous ne vous y êtes pas préparé. Les loyers devraient de plus être le fruit de votre investissement, mis à part les réductions d’impôts dont vous bénéficiez.

Ainsi, il est important que vous sachiez contourner ces 4 pièges lors de votre investissement Pinel.



Piège n°1 – La non-conformité du bien aux exigences de la loi Pinel

C’est le piège que vous devez en premier lieu éviter en loi Pinel avant d’investir dans un bien. Avant tout, vérifiez que ce dernier est bel et bien éligible à ce dispositif. Pour profiter des avantages, votre bien doit être conforme à quelques critères stipulés dans ladite loi.

Premièrement, la maison ou l’appartement que vous souhaitez acheter doit être neuf. Deuxièmement, votre logement doit être concerné par le zonage Pinel qui a été récemment révisé.

Vous pouvez retrouver cinq zones qui regroupent des villes où vous pouvez investir en loi Pinel :

  • La zone A bis : Paris et quelques communes environnantes.
  • La zone A : l’Île-de-France, la Côte d’Azur, Lille, Lyon, Marseille et Montpellier.
  • La zone B1 : les villes de plus de 250 000 habitants, la grande couronne autour de Paris et les villes où le mètre carré est cher.
  • La zone B2 : les villes de plus de 50 000 habitants.
  • La zone C : le reste du territoire français non éligible à la loi Pinel jusqu’en 2016.

Troisièmement, il est important de plafonner vos loyers en fonction de la zone dans laquelle se trouve votre bien.

En résumé, vous devez donc vous conformer à ces exigences et vous poser la question de savoir si le bien que vous projetez d’acheter est éligible ou non à la loi Pinel. En outre, ayez également une vision sur le long terme. En effet, vous devez envisager une possible revente au juste prix de votre bien.

 

Vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif ?

Découvrez vos avantages fiscaux avec la Loi Pinel

Simulation Gratuite Pinel

 

Piège n°2 – Ne pas suffisamment prendre en compte l’emplacement du bien

L’environnement à proximité du bien est un critère très important dans la loi Pinel. Si vous songez donc à un endroit  particulier offrant un cadre paradisiaque, oubliez tout de suite. Vous pouvez rencontrer de difficultés  pour trouver des locataires, car ces derniers sont souvent réticents par rapport à un appartement ou une maison complètement isolée avec des alentours idylliques.

Ainsi, considérez l’emplacement de votre bien avant que vous n’investissiez en vérifiant par exemple s’il est desservi par les transports. Vos locataires décideront de le louer ou non en fonction de sa situation et de sa praticité, notamment la présence de commerces, d’écoles, d’universités, de transports publics à proximité.

De plus, rien ne vaut un investissement en milieu urbain avec une bonne dynamique économique qui attire plus les locataires.

 

Piège n°3 – Investir dans une région peu dynamique

Généralement, les logements en location sous la loi Pinel sont en résidence principale. Cela confirme que les locataires sont souvent des auto-entrepreneurs, des cadres ou des salariés d’entreprise affectés. En ce sens, la probabilité que vous trouviez un locataire est plus élevée si vous investissez dans une région économiquement fort où l’emploi ne manque pas. Ainsi, n’hésitez pas à vous informer sur les grands projets économiques dans la région.

À titre d’exemple, le sud et l’ouest de la France sont actuellement en effervescence du fait de la dynamique économique qui s’y installe, qui est à la fois attractive et créatrice d’emploi. C’est le cas à Bordeaux, Montpellier, Toulouse, ou encore Lyon. En outre, les loyers y sont plus accessibles et intéressent plus les Français, notamment les Parisiens.

 

Piège n°4 – Faire tout soi-même

Un investissement en loi Pinel peut exiger de vous un travail important et beaucoup de temps. Vous devez entre autres entreprendre les démarches administratives et les prospections de bien. Et par manque d’expérience ou de compétence en la matière, vous risquez de vous enliser dans une succession de problèmes.

Il est donc recommandé de recourir à un expert en gestion de patrimoine, dont  les capacités vous permettront de faire de votre investissement immobilier en loi Pinel un réel succès économique.


Souhaitez-vous bénéficier
de l’accompagnement d’un expert immobilier  ?

Simulation Gratuite Pinel