Investir dans l’immobilier en loi Pinel

Parmi les nouveautés, le gouvernement offre désormais aux particuliers la possibilité de choisir entre plusieurs durées d’investissement. Ils pourront opter entre 6, 9 ou 12 ans. La réduction d’impôt sera alors de 12 %, 18 % ou 21 %. Le choix ne sera pas figé, l’investisseur pouvant en cours de route moduler la durée, explique-t-on au ministère.ban-simu3

Deuxième modification : il sera désormais possible de louer ce bien à un ascendant ou un descendant. De quoi rassurer les propriétaires, tout en leur permettant d’aider leurs enfants.

Cette période de location ne fera pas perdre l’avantage fiscal, mais reportera d’autant l’obligation de louer le bien. Il faudra attendre la prochaine loi de finances, dans quelques semaines, pour connaître précisément les règles d’application.

« PAS PLUS AVANTAGEUX »
Ce dispositif Pinel – le nom de Duflot, qui hérissait le poil des investisseurs, sera abandonné – est-il plus intéressant ?
Pas vraiment, répondent en chœur les professionnels interrogés. « Il n’est pas plus avantageux, mais il est plus souple en donnant davantage de choix à l’investisseur », résume Stéphane Imowicz, directeur général du Crédit foncier immobilier.The dream house 19