Dispositif Pinel


Profitez de 21 % de réduction d’impôts en investissement locatif avec le dispositif Pinel

Après un dispositif Scellier et sa La propirétéréduction maximale de 13 %, le législateur français a surpris plusieurs investisseurs en votant pour la loi Scellier et sa réduction de 18 %. Avec la nouvelle loi de défiscalisation Pinel, la réduction peut atteindre les 21 % de la valeur de l’investissement. Elle ne devra toutefois pas excéder la somme de 63 000 euros.

Le taux de 21 % n’est applicable que pour une durée d’engagement de location du bien nouvellement acquis de 12 ans. Si celui-ci ne dure que 9 ans, la réduction sera de 18 ans. Pour un investissement de 6 ans, le taux applicable est de 12 %.

Pour un bienban-simu3 immobilier acquis d’une valeur de 150 000 euros , le montant de réduction sera de 31 500 euros, soit un profit annuel de 2625 euros, pour un engagement de 12 ans. Pour 9 ans, il y aura une économie sur l’impôt de 27 000 euros. Le bénéfice sera de 18 000 euros pour une durée de 6 ans.

Avec les deux précédents dispositifs, les investisseurs n’avaient pas eu le droit de louer le logement qu’ils venaient d’acquérir à leurs ascendants ou descendants. La loi Pinel abroge cette interdiction si loueur et locataire ne se trouvent pas dans un même foyer fiscal. Ceci constitue un de ses avantages supplémentaires.

Les biens concernés par le nouveau dispositif

Pour entrer dans le cadre de la loi Pinel, un logement doit être neuf ou rénové et acquis en l’état futur d’achèvement. Il devra également être conforme à l’actuelle règlementation thermique ou labellisé BBC 2005. Son achèvement devra avoir lieu au plus tard trente mois après la déclaration d’ouverture de chantier. Enfin, l’investisseur ne devra pas attendre plus de 12 mois après la remise de clés pour le louer.